MENU
Cédants et Repreneurs d'Affaires

Accueil > Actualités > Témoignages de repreneurs >

F. Guyomard reprend SIDE, distributeur BtoB de livres

24 janvier 2010

Frédéric Guyomard, 46 ans, reprend SIDE, distributeur BtoB de livres, 5 M€ de CA avec un effectif de 20 personnes.

Reprendre une PME, un projet de longue date

Ingénieur ECP et MBA de l’Insead, j’ai passé les 15 premières années de ma vie professionnelle dans de grands groupes en environnement international, notamment dans le secteur de l’emballage. Après avoir réussi le redressement d’une filiale d’ une centaine de personnes, j’ai décidé dès l’an 2000 d’orienter ma carrière vers les PME, dans l’objectif dans reprendre une.

  • J’ai d’abord investi en capital-développement chez un éditeur de synthèses d’ouvrages de management (6 pers. 600 k€ de CA), dont j’ai pris la direction générale afin de conduire son développement sur Internet et Intranet.
  • En 2005, j’ai rejoint une PME de maintenance industrielle (50 pers. 5 M€ de CA) à l’occasion de sa reprise en LBO pour épauler le repreneur dans le domaine commercial et marketing.
  • C’est à partir de début 2008 que je me suis consacré à temps plein à la recherche d’une cible.

Le rôle du CRA dans mon parcours

Adhérer au CRA m’a permis de rencontrer d’autres repreneurs à différents stades de leur projet. C’est grâce à l’échange avec ces autres repreneurs que j’ai progressivement mûri ma réflexion sur les facteurs clés de succès pour mener à bien ma reprise. Deux décisions ont été primordiales dans mon cas :
1. mobiliser activement mon réseau,
2. me faire accompagner de la LOI au closing.

Le réseau pour trouver le bon dossier

Compte tenu de mon parcours éclectique (3 secteurs d’activité différents sur les 10 dernières années), je n’avais pas ciblé de domaine précis dans lequel reprendre. Aussi ma principale difficulté a-t-elle été de trouver des dossiers avec lesquels je pouvais avoir une affinité et dans lesquels mettre en oeuvre les compétences que j’avais pu développer. Il n’est finalement pas étonnant que ce soit deux personnes qui me connaissent bien qui m’aient signalé les deux opportunités qui m’ont passionné.
C’est néanmoins en étudiant une dizaine de dossiers trouvés dans les petites annonces (CRA, Fusacq) ou chez les intermédiaires que j’ai pu auparavant préciser mes critères de choix : outre de l’affinité pour le métier, un minimum de structure pour prendre les commandes aussi sereinement que possible et une trésorerie confortable pour supporter d’éventuels trous d’air en ces temps agités.

L’accompagnement pour le mener au boût

Ma décision la plus importante a sans doute été, après quelques mois de travail en solo, de me faire accompagner de la LOI au closing par une équipe de professionnels chevronnés (M. Renaud Hamelin chez Conseil & Stratégie).
Avec le recul, Je n’imaginais pas à quel point le chemin de la reprise est tortueux et semé d’embûches. Pour arriver au boût, l’expérience d’une équipe qui a déjà parcouru ce chemin de nombreuses fois m’a été précieuse.
Outre leur apport « technique » en matière de financement, ils ont su donner un rythmer efficace aux différentes étapes du deal et ont joué un rôle primordial dans la consolidation de la confiance avec les cédants, leurs conseils et les partenaires financiers. Toutes choses qu’un repreneur inexpérimenté et focalisé sur son business plan a peu de chance de bien faire d’un bout à l’autre d’un dossier.

Et maintenant...

Il m’a fallu deux ans pour aboutir. Six mois pour trouver une première cible qui me convenait, six mois pour monter le tour de table avant que le deal n’achoppe à la dernière minute. Quatre mois pour trouver une autre cible, trois mois pour en obtenir l’exclusivité et cinq mois pour réunir le financement et finalement la reprendre. 

Au terme de ce marathon, j’ai repris la Société Internationale de Distribution et d’Edition qui génère 5 M€ de CA avec 20 personnes. SIDE est un distributeur BtoB de livres et a deux activités :
1. Elle importe et distribue auprès des libraires en France des ouvrages en anglais. En particulier, SIDE est distributeur exclusif des méthodes d’apprentissage de l’anglais d’Oxford University Press pour l’enseignement primaire, secondaire, supérieur et la formation continue.
2. Elle exporte dans plus de 90 pays tous les livres de tous les éditeurs français, vers une clientèle de libraires, d’autres distributeurs de livres et d’écoles françaises.
J’aime la mission de contribuer à la fois à l’amélioration du niveau d’anglais de nos concitoyens et à la diffusion dans le monde entier de la culture française. J’apprécie aussi de pouvoir travailler dans une PME qui soit fortement tournée vers l’international.
J’ai eu la chance de passer beaucoup de temps avec les cédants pendant les 3 mois qui ont précédé le closing. Aussi ai-je demandé un accompagnement à plein temps plutôt court (3 semaines) afin que le passage de témoin soit très vite parfaitement clair vis-à-vis des équipes. En revanche, j’ai fait en sorte de pouvoir compter pendant encore plusieurs mois sur le support des cédants, à distance ou par une présence ponctuelle, car la connaissance d’un marché ne se transmets bien à mon sens que dans la durée. 
Aussi long et complexe soit le parcours qui mène à la reprise, le plus difficile commence le lendemain du closing. Je n’ai néanmoins jamais été aussi motivé pour me « retrousser les manches ».

www.side.fr
frederic.guyomard chez side.fr

 


Voir d'autres Témoignages de repreneurs
Imprimer le contenu de la page
Voir d'autres
Témoignages de repreneurs

Latitude :

Longitude :


Haut de page