MENU
Cédants et Repreneurs d'Affaires

Accueil > Actualités > Témoignages de repreneurs >

Feng Yan reprend la société SANI-CONFORT, Electricité, Plomberie et Chauffage, dans le Choletais

20 mai 2014

Feng YAN, 51 ans, Ingénieur en génie électrique, reprend la société Sani-Confort, entreprise d’électricité, plomberie et chauffage, dans le Choletais. C.A de 1,9 million €, 22 salariés

Feng Yan a obtenu à Paris un diplôme d'ingénieur et un doctorat en génie électrique. Il a été cadre supérieur dans des entreprises des Pays de Loire (armement, industrie ferroviaire et équipements médicaux). A 51 ans il reprend Sani-Confort.

Un ciblage efficace nécessite un arbitrage entre secteur d’activité et région géographique

Des premiers contacts frustrants en tant que repreneur potentiel

J’ai adhéré au CRA via internet, étant en recherche depuis début 2011. J’ai été dirigeant à 49 % dans une société d’électronique navale dans la région nantaise.

Au début de ma recherche dans le domaine électronique il n’y avait pas d’entreprise à reprendre dans mon secteur géographique, la région nantaise.

Puis arrivé trop tard sur un premier dossier sur la région parisienne, j’ai postulé pour une deuxième entreprise, toujours sur Paris.
Deuxième échec.

Les critères clés pour trouver sa cible de façon efficace

JPEG - 53.6 ko
l’atelier

Pour augmenter les chances de trouver une cible, et dans un délai raisonnable, j’ai pris la décision de chercher dans un secteur plus ouvert que le secteur de l’électronique.

Je me suis d’abord intéressé au milieu de la production industrielle. Mais cela ne m’a pas apporté plus de possibilités.

J’ai alors accepté de regarder les offres dans le domaine du Bâtiment, milieu plus riche en opportunités de reprises. Mon seul critère était alors qu’il y ait un potentiel d’application de nouvelles technologies, à partir d’une entreprise d’une certaine taille (au moins 20 salariés).

C’est ce que j’ai trouvé en Sani-Confort : chantiers unitaires de bonne taille (rénovation HLM), même s’il faut aller les chercher un peu loin des bases de la société : jusqu’à Angers ou Nantes.

 

Malgré une bonne entente avec le cédant, un processus administratif délicat avec les conseils respectifs

La négociation avec le cédant n’est pas le plus dur, mais avec les avocats ...

JPEG - 41.5 ko
MM. Feng Yan et Gélineau

Le premier rendez vous a été organisé à la fin Mars par le Délégué CRA de Cholet. De fait la LOI a été signée dès la mi Juin.

Mais les 2 avocats ne se sont pas entendus sur des questions formelles juridiques.

J’ai eu du mal, avec Michel Gélineau, à faire entendre raison à nos 2 avocats. Cela consomme beaucoup de temps et d’énergie, et peut faire douter de la bonne fin de l’opération.

Finalement le protocole a été signé fin Juillet.

... et les services juridiques des banques !

Et en plein été il m’a fallu boucler le financement.
Là encore la négociation des conditions et la décision d’octroi des crédits n’a pas été le plus difficile. 

Par contre c’est avec les services juridiques de chacune des 2 banques sollicitées que la relation a été tendue : chacune voulait imposer à l’autre son formalisme quant au nantissement des titres en garantie des crédits ....
Et je ne parlerai pas des revirements d’OSEO ...

Mes conseils aux repreneurs

1) Ne perdez pas de temps à rechercher une entreprise qui serait juste dans le mille de vos rêves. Elargissez le champ, vous gagnerez du temps.
2) Une fois que vous vous sentez en phase avec le cédant sur toutes les conditions et modalités de la cession, imprimez votre volonté auprès des « experts » afin de trouver rapidement la solution de compromis sur les aspects formels de la transmission.

http://www.sani-confort.com


Voir d'autres Témoignages de repreneurs
Imprimer le contenu de la page
Voir d'autres
Témoignages de repreneurs

Latitude :

Longitude :


Haut de page