MENU
Cédants et Repreneurs d'Affaires

Accueil > Actualités > Témoignages de repreneurs >

G. Mauvieux, reprend la menuiserie Sainte Anne en Loire Atlantique

21 juin 2012

Gaël Mauvieux, 40 ans, ESSEC, reprend la menuiserie Sainte Anne en Loire Atlantique. C.A. de 1 million € avec un effectif de 6 personnes. La rentabilité des petites entreprises de moins de 10 personnes est souvent meilleure que celle des PME de 20 à 40 salariés. J’ai du insister pour que le cédant se fasse accompagner par son expert comptable et la situation s’est détendue. Il est très important de reprendre et d’associer les hommes « clés », surtout lorsque l’on n’est pas du métier.

J’ai occupé des fonctions commerciales dans des grands groupes informatiques, HP , Sony, et enfin RIM, le fabricant du Blackberry, ou j’ai passé 6 ans comme responsable des ventes indirectes. Le ras le bol des grands groupes et l’envie depuis plusieurs années de me mettre à mon compte, m’ont fait réfléchir sur la création ou la reprise d’une entreprise. J’ai pu négocier mon départ. N’ayant pas d’idée particulière pour créer, j’ai décidé de reprendre une PME. Et donc, l’année de mes 40 ans, je me lance à la chasse !
Avec comme motivation principale : l’autonomie

Définition de la cible

Toute ma carrière de salarié s’étant déroulée dans des grands groupes informatiques. J’ai donc naturellement orienté mes recherches dans ce domaine. Après 15 jours de recherche, j’ai rapidement compris que ce n’était pas des cibles pour un repreneur physique.
Finalement, c’est l’opportunisme qui a guidé mes recherches avec 2 critères : être majoritaire ET la zone géographique (grand ouest de la France) et un troisième critère : la rentabilité.

L’apport du CRA

J’ai suivi le cycle de formation CRA à la reprise d’entreprise et j’ai participé à un groupe de repreneurs.
Je me suis appuyé sur le CRA pour mes recherches de cibles et sur le CRA Nantes pour les réunions « repreneurs ». Les réunions de repreneurs sont très importantes pour éviter la solitude du repreneur, échanger des informations de qualité et connaitre les acteurs locaux (experts, banques,..)

La recherche

J’ai regardé pas moins de 30 dossiers, très variés, services d’ambulances, pompes funèbres, web agency, etc. j’ai rencontré 5 cédants, et j’ai rédigé 2 lettres d’intention.

La cible

J’ai trouvé le dossier de la Menuiserie Sainte Anne par un intermédiaire de Nantes.
Cette menuiserie est spécialisée dans l’agencement sur mesure, menuiserie intérieure, menuiserie extérieure, fermetures, charpente, aménagement intérieur, bardage, pergola, terrasse... sur Nantes et les Pays de la Loire.
Elle fait peu de fabrication, mais surtout des finitions et de la pose, avec un fort potentiel en B TO B et une excellente rentabilité.

La négociation

Nous nous sommes mis d’accord sur un prix ferme assez rapidement, avec accompagnement pendant 3 mois (1 mois seulement de présence physique).
Les relations avec le cédant ont été difficiles pendant le mois de janvier. Au début, il ne voulait pas se faire accompagner d’un conseil. Il se faisait prier lorsque je demandais des détails sur l’entreprise. Chaque modification apportée au protocole par mon avocat et chacune de mes questions lui faisait peur. J’ai du insister pour qu’il se fasse accompagner par son expert comptable et la situation s’est détendue. .

Voici mon calendrier de reprise :
Formation CRA : avril 2011
Lettre intention signée : décembre 2011
Protocole : février 2012
Accord de la banque : 21 février 2012
Signature définitive : 15 mars 2012

Le financement

Le financement a été difficile à trouver car je n’étais pas du « métier ». La banque historique, de l’entreprise n’a pas voulu suivre pour cette raison, alors qu’elle connaissait l’excellente rentabilité de l’affaire. Mauvais prétexte, le cédant n’était pas non plus du métier quand il a repris il y a 10 ans. Il faut solliciter toutes les banques, même les plus petites, car c’est finalement le Crédit Maritime qui a suivi, sans caution ni garantie personnelle.
Mon apport est de 20%, Oseo 30% et la banque 50%.
Enfin, je recommande de travailler avec un courtier spécialisé pour aller chercher des financements auprès des banques. Je ne l’ai pas fait, mais cela m’aurait évité de perdre beaucoup de temps.
La période de crise économique dans laquelle nous vivons ne m’a pas ébranlé dans ma décision de reprendre. En revanche la crise ébranle surtout les banques.

L’aide des experts

J’ai contacté des intermédiaires pour trouver des cibles. J’ai eu des dossiers mais les intermédiaires n’aident pas à la négociation. Il faut rester prudent avec eux.
Par ailleurs, je me suis entouré d’un expert comptable et d’un avocat, connu dans le cadre du CRA.
Ensuite, il faut négocier en direct avec le vendeur car c’est lui qui décidera à la fin.

Les hommes clés

Il est très important de reprendre avec des hommes/femmes « clés », surtout lorsque l’on n’est pas du métier.
Je me suis associé avec le conducteur de travaux et le chef de chantier, à raison de chacun 10% du capital. Nous avons signé un pacte d’associé, et leur maintien dans l’entreprise était une des conditions prévues dans la L.O.I.

Premières impressions et enseignements

 

Mes impressions sont bonnes et tous les conseils reçus du CRA prennent sens dès le début de la reprise.
La rentabilité des petites entreprises de moins de 10 personnes est souvent meilleure que celle des PME de 20 à 40 salariés. J’ai une forte demande émanant de groupes dans des activités tertiaires, banques, assurances, etc. qui veulent du sur mesure, ce qui est le plus rentable. J’espère doubler mon activité dans les 5 ans.

 

Une petite liste de constats :

Contacter les cabinets intermédiaires pour trouver des dossiers mais garder vos distances et soyez accompagné par un avocat
Faite appel à un expert en financement pour chercher des prêts bancaires
Solliciter toutes les banques et surtout les petites banques mal connues
Entourer vous d’hommes/femmes « clés »
Et si c’était à refaire….je re-signerai sans hésiter

gaelmauvieux chez gmail.comhttp://mce_host/ecrire/ gaelmauvieu...
www.menuiserie-sainte-anne.fr


Voir d'autres Témoignages de repreneurs
Imprimer le contenu de la page
Voir d'autres
Témoignages de repreneurs

Latitude :

Longitude :


Haut de page