MENU
Cédants et Repreneurs d'Affaires

Accueil > Actualités > Témoignages de repreneurs >

J-P BREMAUD reprend la Peinture Bressuiraise dans les Deux-Sèvres

4 octobre 2013

J-P Bremaud, 47 ans, autodidacte, après avoir repris la Céramique du Lys, par l’intermédiaire du CRA CHOLET, en 2009, (vente et pose de carrelage et faïence. CA de 1,7 millions € avec un effectif de 17 salariés) reprend la Peinture Bressuiraise, C.A. de 2,1 millions €, 20 salariés, dans le cadre d’une opération de croissance externe

Depuis ma première reprise en juillet 2009 j’ai dû faire face à une période compliquée. En 2010 j’ai subi une baisse sensible de mon chiffre d’affaires avec de mauvais résultats. En 2011 grâce à une légère augmentation de mon C.A les résultats sont redevenus positifs, de même qu’en 2012 ou le C.A. a progressé de 30%. 2013 sera une année moyenne.

Développer l’activité existante par la croissance externe

JPEG - 28.4 ko

Depuis quelque temps j’étais en recherche de croissance externe. Mon objectif était de trouver une entreprise avec une activité complémentaire, qui apporterait une synergie commerciale et me permettrait de mutualiser les coûts.
La Céramique du Lys ne faisait que le carrelage, la faïence et la pose de chapes pour les sols souples. Dans cette optique, j’ai repris contact avec la délégation CRA de Cholet qui m’a présenté le dossier de la Peinture Bressuiraise dont le patron souhaitait prendre sa retraite.

Le montage juridique et financier

Assez curieusement, la deuxième acquisition a été plus compliquée à boucler que la première.
J’ai utilisé la holding existante et j’ai gardé les mêmes conseils. Pour le financement de l’opération j’ai obtenu de bonnes conditions de mes banques. C’est Oseo qui a freiné l’avancement du dossier avec des exigences bien au-delà de celles des banques, en particulier pour ce qui est de la caution personnelle. J’étais tellement engagé dans le processus d’acquisition, qu’au final j’ai dû accepter les conditions d’Oseo. Ils n’ont pas été très réactifs et se sont montrés très durs. J’ai constaté, à mes dépens, une différence entre le discours des politiques et la réalité du terrain.

L’apport du CRA

Avec J. P Brousseau, le délégué CRA de Cholet, nous nous connaissons très bien. Je lui fais confiance. Il a su me trouver l’entreprise qu’il me fallait et me mettre en relation avec son dirigeant.

De nouvelles acquisitions ?

Ce n’est pas exclu, si des opportunités intéressantes se présentent. Mais pour l’instant il faut d’abord digérer cette reprise et mettre en place toutes les synergies possibles. Dans le contexte de crise que nous traversons tout est plus compliqué.

Lire le Témoignage du Cédant


Voir d'autres Témoignages de repreneurs
Imprimer le contenu de la page
Voir d'autres
Témoignages de repreneurs

Latitude :

Longitude :


Haut de page