MENU
Cédants et Repreneurs d'Affaires

Accueil > Actualités > Témoignages de repreneurs >

Jean-Luc Dufour reprend MTT Moteurtest

5 février 2008

Jean-Luc Dufour, 48 ans, dipl. ESC Le Havre, reprend MTT Moteurtest, centre d’essais moteurs, CA de 2,6 millions € avec un effectif de 25 salariés. Depuis sa reprise en sept. 2005, la sté a connu un fort développement. J-L Dufour a reçu le 6 février 2008 le Trophée de la reprise d’entreprise

Diplômé de Sup de Co (ESC Le Havre), j’ai une expérience de 11 ans en tant que directeur dans l’entreprise de BTP familiale, que j’ai reprise avec mon frère en 1997. J’ai donc été directeur général pendant 6 ans.
Je suis entré en relation avec le CRA par l’intermédiaire du Medef du Havre. Il m’a beaucoup apporté dans le processus de recherche, et dans l’accès à de nombreuses entreprises disponibles sur le marché.

Définition et recherche de la cible Je recherchais une entreprise moyenne dans une activité spécialisée, qui disposait d’un véritable savoir faire et avec un fort potentiel d’évolution.
Lorsque j’ai rencontré l’ancien PDG de MTT Moteurtest, il s’est écoulé 10 mois entre la découverte de l’entreprise et les négociations avec le cédant et les banques.
J’ai vu une quarantaine de dossiers. J’ai rencontré plus de 5 cédants.

Présentation de la société repriseMTT Moteurtest s’est spécialisée dans les Essais moteurs techniques : essais d’endurance (validation), essais techniques et de caractérisation de moteurs thermiques au banc de puissance (VL, PL, aéronautique et moteur 2 temps) constituent son cœur de services.
L’expertise et le haut niveau de qualification des équipes de MTT Moteurtest lui permettent d’affirmer un large panel de compétences.
MTT Moteurtest intervient pour :

  • Des constructeurs
  • Des équipementiers
  • Des constructeurs de poids lourds
  • Des entreprises du secteur du machinisme agricole
  • Des constructeurs de bateaux
  • Des constructeurs de l’aéronautique légère.

Intégré au pôle de compétitivité Mov’eo, MTT Moteurtest est actuellement engagée dans une forte dynamique de croissance qui passe entre autre par :

  • La création d’un nouveau centre d’essais plus grand (10 bancs) préparant une nouvelle génération technologique,
  • L’élargissement de son éventail d’essais pour répondre à de nouvelles attentes,
  • Une contribution à préserver l’environnement grâce à un ensemble de mesures adaptées (centre HQE en projet).

Négociation, financement, montage juridique Il y a eu 3 mois de négociations avec le cédant. J’ai accepté le prix affiché, celui-ci étant correct étant donné la potentialité de l’entreprise.
La banque du cédant était réfractaire à cette reprise. Elle voulait m’imposer son capital « risqueur » sous prétexte que je n’étais pas du métier.
Je suis allé à la recherche d’autres banques et qui elles aujourd’hui ne le regrettent nullement et m’accompagnent tant dans le quotidien que dans nos projets.
Le montage financier était de l’ordre de 42% d’apport et de 58% d’emprunt contracté auprès d’un pool bancaire, avec la garantie d’OSEO.
Une société Holding a été constituée au préalable en vue de la reprise (LBO) et au point de vue fiscal, la reprise s’est faite avec intégration fiscale.
Il est important de se faire assister par des experts. Ils sont plus à même de voir certains aspects juridiques qui peuvent être sensibles.
Ils savent se mettre en « retrait » lors des rencontres avec les cédants mais également intervenir plus rapidement.
J’ai été conseillé notamment par François Pichard (PCM) et le cabinet KPMG.

Le business plan Un bon business plan est impératif : tout d’abord pour le banquier sans lequel vous n’obtiendrez rien, mais aussi pour le dirigeant qui a besoin d’une vraie feuille de route, à rapprocher régulièrement des résultats obtenus au cours des 18 premiers mois.

La garantie de passif La garantie de passif et d’actif ne sont pas à négliger car la véritable valeur de l’entreprise, ses points forts et ses faiblesses, vous ne les découvrirez que lorsque vous serez à la barre du navire !

L’accompagnement par le cédant Excellentes relations avec le cédant qui ont permis des relations privilégiées avec les personnes en place, un accompagnement sur une période de 3 mois fructueux et une transmission dans les conditions exceptionnelles. Je ne pense pas qu’un accompagnement plus long soit souhaitable. Encore une fois, il ne peut y avoir qu’un seul pilote à bord !

Commentaires personnels Plus que des bonnes ou des mauvaises surprises, le bonheur de la découverte d’entreprise, des rencontres avec les hommes qui la constituent, ses clients, ses partenaires.
Reprendre une entreprise est une aventure extraordinaire, il faut se préparer au préalable et surtout privilégier son accompagnement, tant auprès des conseils d’experts que dans son proche entourage. La qualité de la reprise passe aussi beaucoup par la qualité de l’accompagnement que vous avez à la maison.
2 ans après la reprise :Les conditions de travail au sein de MTT Moteurtest ont été améliorées : passage aux trente-cinq heures, mise en place de l’intéressement, rénovation complète des locaux sanitaires, renouvellement des tenues de travail, etc.

D’autre part, tout notre système de téléphonie ainsi que notre serveur de messagerie informatique ont été rénovés, permettant ainsi d’améliorer la communication tant interne qu’externe.

Toujours dans cette même volonté de communication, notre logo a été rajeuni.
Nous avons également modifié la charte couleur de MTT Moteurtest (nouveau papier à entête, calendriers) et réactualisé toutes nos plaquettes commerciales.
D’autre part, j’ai initialisé le processus de modernisation des bancs d’essais et la création de nouveaux bancs, dont l’un qui permet de tester les moteurs à une température de -20°C avec un air admission à -40° C.
A l’extérieur de l’entreprise, j’ai multiplié les initiatives pour booster la présence de MTT Moteurtest dans les endroits qui comptent, en participant aux salons à l’étranger par exemple ainsi qu’en devenant membre du pôle de compétitivité international Mov’eo.
Des efforts qui payent : aujourd’hui, l’export représente 15% du chiffre d’affaires alors qu’il était quasi nul, il y a deux ans. Et le chiffre d’affaires global est passé de 2,36 à 3,7 millions d’euros, soit une augmentation de 56% en deux ans. Le tout en préservant la rentabilité de l’entreprise. Prochaine étape : la création d’un nouveau site industriel de 2000 m2 aux normes HQE (Haute qualité environnementale).

J-L Dufour a reçu le 6 février 2008 le Trophée de la reprise d’entreprisedes mains de Jean-Marie Catabelle, Président du CRA

jld chez mtt-moteurtest.com
www.mtt-moteurtest.com


Voir d'autres Témoignages de repreneurs
Imprimer le contenu de la page
Voir d'autres
Témoignages de repreneurs

Latitude :

Longitude :


Haut de page