LA TRIBUNE – 8 décembre 2016

LA TRANSMISSION DOIT ÊTRE PRÉPARÉE

(…) " La transmission d'entreprises, comme la création, n'est pas un projet 'facile'. Les problématiques sont nombreuses. Il faut tenir compte de l'état de l'entreprise à céder, de son potentiel de développement, de sa situation financière. Pour qu'une reprise se déroule dans de bonnes conditions, il faut également que le courant passe entre le cédant et le repreneur. Ce point est important car il recouvre une dimension psychologique, affective. Pour le chef d'entreprise qui se sépare de sa société, de son 'bébé', l'affaire n'est pas simple. C'est l'une des raisons pour laquelle nombreux sont ceux qui retardent  l'échéance avant de céder leur entreprise ", explique Bertrand Carrot, en charge de la communication de l'association Cédants et Repreneurs d'affaires (CRA) qui accompagne les deux parties.

LA TRIBUNE – 8 décembre 2016