MENU
Cédants et Repreneurs d'Affaires

Accueil > Actualités > Témoignages de repreneurs >

Laurent BERLIE, 35 ans, reprend PHYTODERMIE, spécialiste de l’aromathérapie

30 septembre 2004

Laurent BERLIE, 35 ans, est marié, et père de deux enfants. Il a complété sa formation HEC par un DEA de sociologie. Il parle russe.

En 1991, il entre chez Yves Rocher pour lequel, responsable de la zone Russie, basé à Moscou, il crée 3 sociétés mixtes. Il intègre en 1993 le groupe Sanofi / Pharma , pour lequel il développe des filiales en Russie, Bulgarie, et en Belgique, puis prend en charge le développement international des produits OTC, (Over The Counter, produits pharmaceutiques vendus sans ordonnance). Il développe cette activité notamment en Suisse et en Pologne. La fusion de Sanofi avec Winthrop et Synthelabo dans un ensemble plus important le conforte dans son envie de changer d’orientation.

CHRONOLOGIE

Décision de reprise (mûrie depuis dix ans) : été 2001

Tout étant en poste, il suit le stage CRA Formation pendant ses vacances, en deux demi sessions (octobre 2001, et mars 2002) car il ne peut prendre 4 semaines de vacances consécutives !

En poste jusqu’en Décembre 2002

Création

En décembre 2002, il crée une petite structure en partenariat avec un pharmacien, les laboratoires Salva, pour développer une gamme de compléments alimentaires.

Reprise

25 dossiers étudiés, (allant jusqu’à la rencontre des cédants et à la visite de leurs entreprises), 3 Lettres d’intention signées, la 3ème fut la bonne.

Lettre d’intention Phytodermie signée en Janvier 2003

Protocole signé en Avril 2003

Closing : Juillet 2003

LA CIBLE

L’entreprise, créée à Bergerac en 1981, fabrique ( par sous-traitance) et distribue des produits à base d’huiles essentielles (aromathérapie) sous la marque Phytodermie. Son chiffre d’affaires est de 1,1 million d’euros, en croissance modérée, son résultat net est de 20 %, elle emploie 6 personnes. Sa clientèle, constituée essentiellement de kinésithérapeutes, comporte prés de 10 000 noms. Ses propriétaires, M et Mme G, ont respectivement 62 et 59 ans.

LA NEGOCIATION

De la première rencontre, simple prise de contact, en Septembre 2001, au closing, en juillet 2003, presque deux ans se sont écoulés. Les facteurs de succès ont été le maintien et la qualité du contact, dans un contexte de transmission amicale du savoir-faire. Manifester de l’intérêt pour la société, aller sur le terrain, participer activement aux salons professionnels, rencontrer les clients, faire preuve de patience et de compréhension du contexte familial (s’agissant d’un couple divorcé sans héritiers) ont créé et maintenu une relation durable de confiance avec les vendeurs, l’un étant plus désireux de vendre que l’autre. La situation s’est débloquée quand les vendeurs ont désigné leur conseil, et la lettre d’intention a été signée un mois plus tard. La négociation a porté principalement sur le prix, que l’acquéreur a pu faire descendre à un niveau plus proche de sa propre analyse de la valeur économique de l’entreprise. La baisse consentie par les cédants a été de 35 %. Les concessions ont porté sur les salaires, le montant du bail. Elle a aussi porté sur l’accompagnement qui permettait à la cédante de rester en fonction jusqu’à l’âge de la retraite. Toutes ces conditions ont fait que les cédants ont refusé l’offre d’un fonds de pension, pourtant supérieure.

LE MONTAGE FINANCIER

La SARL de l’acquéreur détient 54 % de la holding de tête, (auxquels s’ajoutent des personnes physiques pour 16%, et un fonds régional pour 30%), qui détient 100 % de Phytodermie. Ce montage privilégie le développement de la société :au passif de la holding, le rapport Dettes sur Fonds propres est de 55/45.

ENSEIGNEMENTS

  • Apporter des réponses nouvelles aux questions nouvelles que l’on se pose, grâce à la formation CRA., grâce au coaching, voire à la graphologie….. Deux conseils valent mieux qu’un. Ne pas hésiter à faire la tournée des banques....
  • Pour tester ses propres motivations et éprouver ses capacités, la création et la reprise peuvent être menés de front.

A fin mai 2004, les recettes de Phytodermie avaient augmenté de 18%, par rapport à l’année précédente.

Siège social : Z.I. CREYSSE - 24100 BERGERAC Tél. 33 (0)5 53 63 49 00 E-Mail : contact chez phytodermie.com

Pour aller plus loin http://www.phytodermie.com

Voir d'autres Témoignages de repreneurs
Imprimer le contenu de la page
Voir d'autres
Témoignages de repreneurs

Latitude :

Longitude :


Haut de page