MENU
Cédants et Repreneurs d'Affaires

Accueil > Actualités > Témoignages de repreneurs >

Marc Chevalier, 52 ans, reprend SIMAR.

3 mai 2007

Marc Chevalier, 52 ans, ingénieur et IAE, reprend SIMAR, 7 salariés, CA d’un million €. Commercialisation d’instruments électroniques de navigation et de matériels de sécurité machines. Un premier échec, suivi d’un deuxième... l’épouse s’inquiète, que se passera-t-il avec le deuxième été ?

Marc Chevalier nous raconte les péripéties de son parcours de Repreneur :

" 27 ans d’activité salariée...

2 employeurs avec lesquels j’ai vécu des moments très forts, mais aussi celui d’acter pour son président sur des dossiers qu’il ne peut prendre, et enfin le refus, à plus de 50 ans, de rentrer dans le rang et de suivre le mouvement sans l’impulser : telle a été une de mes motivations dans la Reprise d’Entreprise.

Tétû ! m’a-t-on dit le soir du dernier jour de feuille de paie.

Il a fallu l’être en effet durant 14 mois : 20 dossiers étudiés, dont 6 pendant plusieurs semaines...

Pas facile la Reprise Personne Physique, quand l’expérience du repreneur est celle d’un gestionnaire et que le secteur d’activité qui l’a occupé pendant des années peut difficilement déboucher sur une reprise.
Les premières semaines sont souvent euphoriques, les salons, les associations, les premiers contacts avec cédants pour se tester.

Le CRA m’a mis le pied à l’étrier : les intermédiaires, les banques, les appuis institutionnels, le séminaire Reprise, la Région présente et qui aide.

Au début, on "ratisse" large, le bouche à oreille fonctionne, un ami, un grand-oncle, un assureur commun, un expert-comptable que papa connaissait, un dirigeant de plus de 75ans que tout le monde a crû cédant depuis 10 ans (comme s’il n’attendait que moi pour céder son affaire !).
Ensuite on commence à cibler, d’abord on ne regarde que ce qui est rentable : sera-ce 5 fois le REX ou 7fois le RNET ?
On se dit que ce secteur là se serait bien...et ce coin là encore mieux !

Et les mois passent.... un premier échec : un dossier de trois mois qui n’aboutit pas, coiffé sur le poteau par un repreneur personne morale, il propose soixante mille euros de plus, la cédante part à la retraite, elle pensait avoir trouver le bon repreneur, mais le conjoint est en place, il a un plan différent qu’il sort du chapeau au dernier moment, tout s’écroule, les conseils de la cédante ciblent le repreneur : il a été mal conseillé, il n’a pas su choisir ses conseils, il n’est donc pas compétent. Mieux vaut vendre à une société, c’est plus sûr (et je peux dire qu’un an après, vu la taille qu’avait la société cible, leur choix était le bon !).

On a besoin de rebondir immédiatement, une autre affaire, là on se précipite car on veut aboutir en moins d’un an, on se dit que les aides publiques sont limitées dans le temps, et on se lance un défi.
On arrive en numéro 2 alors qu’on vient d’échouer en numéro un, donc ça va marcher !

De nouveau l’échec, jusqu’au projet de protocole, des audits, on vous entoure, le support est fort et ce sont des coûts (néanmoins minimes avec le recul par rapport aux conséquences qu’une mauvaise reprise aurait représenté...).

L’épouse s’inquiète : que se passera-t-il après le deuxième été ? sera-t-il encore sans activité ?

Rentrée des classes : à la récréation, l’an dernier c’était la gêne. Que fait ton père ? PDG !

L’épouse vous dit : et si tu visais plus bas ?

C’est ainsi que j’ai repris une entreprise de 7 salariés, un secteur d’activité passionnant, société de service dans le Maritime, instruments de navigation, automatismes et sécurité des moteurs Diesel.
30 d’existence, un vrai cédant, qui connaissait beaucoup de monde et qui a préféré confier la vente en exclusivité à un cabinet de transmission.
Il faut redresser l’affaire et la débauche d’énergie est très forte, le développement commercial en général, l’export bien sûr, le renforcement technique. J’ai d’autre part la grande fierté de permettre à trois personnes de mes effectifs, en poste depuis la création, de se remobiliser à quelques années de la retraite et attaquer de nouveaux défis.

Marc Chevalier "

Contact : chevalierc2 chez wanadoo.fr


Voir d'autres Témoignages de repreneurs
Imprimer le contenu de la page
Voir d'autres
Témoignages de repreneurs

Latitude :

Longitude :


Haut de page