MENU
Cédants et Repreneurs d'Affaires

Accueil > Actualités > Témoignages de repreneurs >

Marc Dubois reprend la société Etalmag, équipements pour magasins et manifestations festives, en Haute Normandie

8 avril 2014

Marc Dubois, 56 ans, Ingénieur, adhérent CRA Ile de France Ouest, reprend la société Etalmag, équipements pour magasins et manifestations festives, en Haute Normandie. C.A de 600 000 €, 4 salariés.

En VIDEO : la cession de l’entreprise a été réalisée en 9 mois, suite à la disparition brutale du cédant.

Marc Dubois, 56 ans, Ingénieur, adhérent CRA Ile de France Ouest, reprend la société Etalmag, équipements pour magasins et manifestations festives, en Haute Normandie. C.A de 600 000 €, 4 salariés.

La cession de l’entreprise déjà engagée auprès du CRA du Havre, a été accélérée à cause de la disparition brutale du cédant.

L’essentiel de ma carrière s’est déroulée dans la logistique de grands groupes industriels (La Poste, Geodis, Gefco – PSA).

J’ai dirigé des Unités Opérationnelles de 250 à 500 personnes.

Manager généraliste, et suite à un Plan social, j’ai eu envie à 55 ans de reprendre une PME, à 2h de Paris.

L’appel de la qualité de vie de la province, en somme.

 

Une formation CRA et un Groupe de repreneurs rapidement efficaces

Un transfert d’expériences indispensable pour la reprise d’entreprise

JPEG - 86.8 ko
Equipements magasin

D’origine parisienne, j’ai eu rapidement connaissance du CRA par internet. Première rencontre avec un Délégué de Nanterre, adhésion à l’été 2012, inscription à la Formation Repreneurs d’Octobre et création d’un Groupe de Repreneurs. La formule gagnante !

L’ensemble de ce dispositif est un gain de temps et d’expériences hautement appréciable pour un repreneur. C’est ce qui doit aussi manquer à des créateurs d’entreprises, solution que j’avais rapidement écartée.

 

Les premiers dossiers bien ciblés ... les moyens de financement ont fait le tri

Dès le mois de Décembre 2012 je disposais d’une quinzaine de dossiers dans la cible. C’est à dire des entreprises à technicité pas trop pointue allant de l’entreprise de transport, à la petite industrie, et en passant par le négoce. Taille toujours inférieure à 50 personnes, et si possible plutôt dans la fourchette de 15 à 20 salariés.

De l’importance du Délégué CRA pour mettre de l’huile dans les rouages

Les positions de départ étaient loin du compte ...

JPEG - 93.9 ko
Accessoires magasin

Dès la première visite, fin janvier 2013, j’ai bien perçu le potentiel de l’entreprise, qui m’a tout de suite semblé saine, mais un peu stagnante.

Est arrivée la phase de négociation sur la valorisation. L’entreprise comportait un montant non négligeable de comptes courants. La négociation a quelque temps buté sur des différences d’évaluation de l’entreprise.

Cependant je gardai le moral, car j’avais 2 autres affaires sous le coude, en cas d’échec

C’est alors que le Délégué CRA du cédant a réuni les parties pour débloquer la situation. A cette occasion est intervenue la personne du gendre de la cédante. Et l’accord a pu alors intervenir rapidement.

Vigilance sur les promesses des conseillers bancaires

JPEG - 96.3 ko
Décoration magasin

Fort du succès de cette première manche, j’ai été confiant dans la recherche du financement.

Bien mal m’en a pris, car j’ai été trop confiant dans l’assurance que m’a donné mon conseiller de ma banque parisienne, ainsi que les propositions de la banque du cédant.

Mais à la fin de l’été les réponses à mes demandes insistantes devenaient subitement plus vagues : « on vous rappellera .. »

Heureusement qu’avec l’appui du Délégué CRA, j’ai pu avoir rapidement contact avec des banques locales. C’est avec l’une d’elles que j’ai pu conclure dans les délais !

Les conseils pour un repreneur

1) Attention aux situations de blocage de la part d’un conseil du cédant. Il faut savoir, avec diplomatie, la résoudre. Le rôle d’un tiers, expérimenté et neutre est alors fondamental : Délégué CRA, expert du CRA, ... etc.

2) Il ne faut jamais faire l’impasse sur une tournée et une mise en concurrence des banques locales. Elles ont toujours grand intérêt à acquérir un nouveau client dont le plan d’affaires est sérieux.

 


Voir d'autres Témoignages de repreneurs
Imprimer le contenu de la page
Voir d'autres
Témoignages de repreneurs

Latitude :

Longitude :


Haut de page