MENU
Cédants et Repreneurs d'Affaires

Accueil > Actualités > Témoignages de repreneurs >

Marc Vagogne reprend la société Degorce, articles chaussants, en Charente

6 mars 2014

Marc Vagogne, 56 ans, reprend la société Degorce, fabrication d’articles chaussants. C.A de 2,8 millions €, 48 salariés. Le CRA avait proposé cette affaire à de nombreux autres repreneurs, sans succès. Pas plus que Marc n'avait trouvé d'imprimerie à reprendre en Charente.

Découvrez en VIDEO comment Marc a néanmoins relevé le défi, fort de son expérience d’imprimeur ...

Je me suis retrouvé plongé dans une affaire familiale, et ce depuis 40 ans.

Arrivé à l’âge de la retraite, le propriétaire avait vendu cette affaire en 1999 à trois repreneurs physiques.

Malheureusement, 2 ans après cette reprise, l’entreprise était tombée en dépôt de bilan.

JPEG - 17.8 ko
le chausson français

Le Tribunal de Commerce, cherchant à sécuriser l’emploi dans la région, ne trouva pas d’autre solution que de rappeler l’ancien propriétaire pour lui demander de reprendre l’affaire.

Ce qu’il fit.

Dix ans après, les dettes apurées, le propriétaire décide de la vendre à nouveau ...

Je suis déjà implanté en Charente depuis 10 ans, dans l’imprimerie, lorsque je cherche à reprendre une entreprise. A priori tous azimuts : métiers, géographie.

Et finalement je vais voir l’entreprise Degorce, à proximité d’Angoulême, fabricant d’articles chaussants.

Un processus de reprise risqué ... lorsqu’il n’y a pas de plan B

Une Lettre d’Intention signée avant l’été peut réserver de mauvaises surprises

En effet, les mois d’été sont des mois morts en termes d’activité, de démarches.

Mais ils comptent cependant bien dans les délais contractuels de tout acte juridique.

JPEG - 33 ko
le cousu retourné

Il ne faut pas non plus rédiger de Lettre d’Intention avec un délai d’exclusivité trop long : cela peut donner le temps au cédant de réfléchir et revenir sur les termes de la négociation, et de trouver, éventuellement, un autre repreneur potentiel.

Relisez un des articles les plus lus du site CRA depuis 2 ans : la rupture des pourparlers !

Le repreneur doit toujours garder un plan B par rapport à une négociation en cours

C’est difficile, dans la pratique, d’avoir à tout moment, plusieurs dossiers, ne serait-ce que deux, en parallèle. Mais sur longue période, il faut pouvoir activer ou réactiver toute autre piste amorcée, et ne pas repartir de zéro, après avoir investi de longs mois sur un seul et même dossier.

Sinon vous vous retrouvez dans la situation où je me suis piégé, après avoir investi en formation personnelle sur cette nouvelle activité.

Découvrez comment j’ai cependant rebondi, dans la video ci-dessous :

Comment redéployer une activité vieillissante

Ce n’est pas seulement l’outil technique qui compte, mais aussi la capacité à innover en marketing, quel que soit le métier

J’ai repris une entreprise qui paraissait tournée vers le passé.

Mais l’imprimerie m’avait montré, qu’avec un sens de l’esthétique, et la capacité à développer de nouveaux produits correspondant à de nouveaux segments de marché, il est possible de rebondir et envisager une nouvelle croissance.

Je ne manque pas de projets pour redynamiser cette entreprise, la belle endormie, qui peut porter loin les couleurs et le design français. Je pars demain en Chine.

Comment rajeunir le potentiel humain et motiver l’ensemble du personnel

JPEG - 28.1 ko
Singer ... toujours en action

Rajeunir les produits est une chose, mais le plus important est de rajeunir l’équipe en introduisant de jeunes éléments sortant d’écoles professionnelles, et qui s’impliquent dans l’application de leur savoir au sein de l’entreprise, en particulier dans le cas de l’alternance.

Le personnel existant de l’entreprise y trouve aussi son compte en faisant évoluer ses méthodes de travail, et se met à nouveau à espérer de l’avenir.

Les conseils pour un repreneur

J’ai trouvé auprès du CRA un accompagnement fort utile : un stage d’abord très formateur, des groupes de repreneurs qui stimulent pendant les phases de doute, des bases de données permettant une recherche très variée, et des dossiers donnant une bonne synthèse de l’affaire proposée.

Dans la négociation avec le cédant, soyez rapide, ferme.

Ne vous laissez pas convaincre par des prévisions optimistes quant à l’avenir. Tenez vous en aux faits avérés.

Et ayez un plan B !

 


Voir d'autres Témoignages de repreneurs
Imprimer le contenu de la page
Voir d'autres
Témoignages de repreneurs

Latitude :

Longitude :


Haut de page