MENU
Cédants et Repreneurs d'Affaires

Accueil > Actualités > Mot d’expert >

Préparer la transmission de son entreprise

23 janvier 2018

La transmission d’entreprise est une opération complexe qui revêt à la fois des aspects psychologiques, juridiques, fiscaux, sociaux, économiques et humains dont voici quelques points clé.

Avoir la volonté de transmettre

C’est une préparation souvent longue et délicate. Elle exige une réflexion et une interrogation sur « l’après cession » et notamment en dehors de l’aspect humain, de l’utilisation des capitaux procurés par la vente de l’entreprise. Sur le plan psychologique le cédant devra se faire à l’idée qu’il va céder le pouvoir à un successeur.

Son statut social va changer par rapport à son entourage. Pratiquer du golf ou de la voile à longueur de temps ne suffira peut-être pas à retrouver une utilité sociale.

Concernant la transmission des responsabilités de chef d’entreprise il devra se poser les questions suivantes :

  • Vendre à qui : famille, collaborateurs, repreneur physique, repreneur moral, concurrents, etc ?
  • Vendre quoi : le fonds de commerce, les parts sociales, l’immobilier d’entreprise ?
  • Vendre comment : à 100% ou partiellement, avec accompagnement, sur quelle durée ?
  • Vendre quand : dans 1 an, 3 ans, plus, etc ?

Avoir du temps

Il faut du temps à la fois pour pouvoir :

  • analyser toutes les solutions possibles,
  • choisir celle qui conviendrait le mieux à l’entreprise et à son dirigeant,
  • trouver et choisir un repreneur.

Sur un plan personnel, partager ses réflexions, ses schémas d’avenir possible, demande également du temps avec son entourage familial :

  • engagement dans une œuvre associative,
  • adaptation au nouveau niveau de revenus,
  • ...

Être accompagné

Lors de la cession d’une entreprise, se faire accompagner est recommandé afin de redoubler d’attention aux risques liés à la transmission. Cet accompagnement mérite d’être réalisé par une équipe de professionnels expérimentés en matière de transmission d’entreprise.

Il est souvent nécessaire de réunir plusieurs types de compétences pour :

  • Évaluer le prix de l’entreprise : experts comptables, intermédiaires, associations.
  • Trouver un repreneur : intermédiaires spécialisés en matière de transmission, associations, réseaux professionnels, entourage.
  • Réaliser les montages juridiques, financiers et fiscaux : cabinets juridiques et fiscalistes.

Le rapport de confiance étant essentiel dans cette phase d’accompagnement, le chef d’entreprise pourra travailler avec ses conseils actuels et confronter leurs vues de l’entreprise avec des conseils extérieurs qui quelque fois, du fait de leur recul, auront une lecture plus objective sur l’entreprise et notamment sur la valeur de celle-ci.

CRA


Voir d'autres Mot d’expert
Imprimer le contenu de la page
Voir d'autres
Mot d’expert

Latitude :

Longitude :


Haut de page