Un marché ouvert réduit

(…) Le marché dit « ouvert » est celui où les dirigeants cédants rendent public leur projet de cession, « ce qui reste assez rare », commente l’expert. Ainsi, ce marché ouvert représente seulement 30 à 40 % des transactions.

Il se constitue principalement des bases de données ou bourses d’opportunités d’affaires en accès libre sur internet : TransEntreprise, Fusacq, cession PME, Michel Simon, CRA, BpiFrance, BNOA… Inévitable, ce point de vue digital est intéressant comme premier tour de marché, notamment pour renforcer le cadrage de son projet de reprise.(…)

Document joint2019-01-31-Affiches-parisiennes1