Entreprendre : ils ont choisi de reprendre une société, ils témoignent(..) Un dossier explosif

L’entrepreneuriat, Jean-François Cabotin l’avait déjà tenté. Il a créé et dirigé pendant sept ans une société de location de voitures avec chauffeur. Après un passage chez Nielsen (marketing), il veut «(son) propre business sans repartir de zéro». Pour trouver une société à racheter, il suit une formation chez CRA et s’entoure d’un expert-comptable et d’un avocat. Reste à trouver la bonne affaire. «J’ai visé un créneau de niche, avec un vrai savoir-faire. Après avoir vendu des études de marché, je voulais quelque chose de plus concret.» Cela lui prend deux ans. Il se fait aider par la banque d’affaires Valexcel et découvre C17SFX, une boîte dédiée aux effets spéciaux, très forte sur l’événementiel et le BtoB. Il craque. «Le couple de dirigeants a beaucoup hésité avant d’accepter mon offre.» Pour l’apport, il réunit 300.000 euros de ses économies personnelles plus 300.000 euros en love money. Les six premiers mois, le nouveau dirigeant observe et rencontre tous les salariés. «J’ai pris mon temps, je voulais comprendre comment apporter de la valeur ajoutée.» Résultat : C17 SFX a vu son chiffre d’affaires doubler et atteindre 4 millions d’euros. L’équipe (huit personnes et dix intermittents) s’est, elle, étoffée de trois salariés.(…)

Site WEBhttps://www.capital.fr/votre-carriere/entreprendre-ils-ont-choisi-de-reprendre-une-societe-ils-temoignent-1382117