Un air de famille

Au début du mois d’octobre, Monsieur Hervé NOVELLI, Secrétaire d’Etat chargé des PME, a lancé, en présence de l’APCE, du Conseil supérieur de l’ordre des experts-comptables (CSOEC), et de l’ACFCI (chambres de commerce) un programme d’action visant à faciliter la transmission d’entreprise, et notamment le développement du capitalisme familial par opposition au capitalisme financier. L’expérience… Lire la suite »

Lire l'article


Peut-on reprendre une entreprise de Bâtiment… sans « en être » ?

Entreprises de Bâtiment et Travaux Publics, métiers périphériques, ingénieurs BT, location de matériel, ces métiers représentent régulièrement chaque mois de 15 à 20 % des offres cédants du CRA.Devant les difficultés du sourcing (cf. Editorial d’octobre 2008, et Mot de l’Expert de juillet 2008), il est fréquent que des adhérents repreneurs nous posent la question… Lire la suite »

Lire l'article


Les difficultés du sourcing.

Les média parlent de 500 000 entreprises à céder dans les 10 ans, et les repreneurs rencontrent des difficultés à débusquer des entreprises à reprendre.Comment expliquer un tel décalage ?Tout d’abord, une mise au point s’impose.Lorsque les journalistes parlent de ces 500 000 sociétés à reprendre, ils font avant tout référence aux TPE et fonds… Lire la suite »

Lire l'article


PENSEZ A LA TRANSFORMATION EN SAS PREALABLE A LA CESSION

Lors des négociations ou de l’émission d’une lettre d’intention, les acquéreurs oublient souvent les droits d’enregistrement, dont ils sont redevables et qui seront dus à raison de la cession. Différence notable des droits d’enregistrement selon la forme sociale Les cessions de parts sociales entraînent l’exigibilité d’un droit d’enregistrement liquidé au taux de 5% sur le… Lire la suite »

Lire l'article


Reprise en franchise : pourquoi pas ?

Vous avez envie de vous lancer dans la création ou la reprise d’une entreprise, vous avez l’âme d’un entrepreneur, des compétences solides en gestion et en management, et enfin des moyens financiers (au moins 250 K€).Vous désirez vendre des produits (ou des services) bénéficiant d’une image de marque, être aidé et conseillé sur les techniques… Lire la suite »

Lire l'article


Créer ou Reprendre ? Un dilemne…

Créer ou reprendre une affaire: une question souvent lancinante. Avant toute chose : Bien se connaître ! Nombreuses sont les personnes qui s’interrogent sur leur carrière et leur indépendance. A l’approche de la quarantaine, l’expérience prend forcément le pas sur la formation théorique et les diplômes. La richesse de l’expérience repose sur un savoir-faire, des… Lire la suite »

Lire l'article


RUPTURE DES POURPARLERS DE REPRISE

Vous projetiez de reprendre une entreprise ? Malheureusement, les négociations s’enlisent et échouent ! Quels sont les risques encourus ? L’échec des négociations n’est pas en soi critiquable. Il s’agit même d’une manifestation de la liberté contractuelle qui permet à chacun de décider s’il souhaite ou non contracter. Ainsi, une rupture « de convenance »… Lire la suite »

Lire l'article


Le personnel = clé d’une reprise réussie

Lors de l’acquisition d’une PME (titres sociaux ou fonds de commerce), les aspects sociaux occupent une place fondamentale et le succès de l’opération repose en partie sur la qualité des relations que le repreneur va nouer avec le personnel. En effet, le repreneur d’une entreprise a juridiquement l’obligation de poursuivre l’intégralité des contrats de travail… Lire la suite »

Lire l'article


Agir pour transmettre ou reprendre

L’adhésion au CRA d’un cédant ou d’un repreneur n’est que le début d’une démarche devant conduire à la transmission de l’entreprise. Or, trop souvent, cédants et repreneurs se contentent, après leur adhésion, d’attendre passivement l’événement providentiel qui va changer le cours de leur existence, car c’est bien de cela qu’il s’agit. Répétons que l’adhésion au… Lire la suite »

Lire l'article


DIRIGEANT D’ENTREPRISE : QUEL STATUT CHOISIR ?

Selon la forme juridique de la société et le nombre de parts détenues, le dirigeant d’entreprise peut opter pour un statut de salarié ou d’indépendant. LIBERTE DE CHOIX L’Entrepreneur peut choisir entre plusieurs formes juridiques : SA, SAS, SARL, EURL, Nom Propre (travailleur indépendant). Chaque formule conditionne son statut de salarié ou de TNS.Statut de… Lire la suite »

Lire l'article