Reprise d’entreprise : on n’y pense pas assez !

L’entrepreneuriat déferle, les start-up s’affolent et l’achat de franchises, sous toutes ses formes, s’emballe. Mais… et si l’on reprenait simplement une entreprise existante ? Le marché de la reprise reste en retrait alors que de belles affaires sont à saisir… à condition de bien s’y préparer.

(…) Hugues Paquet : « Mais la première erreur à ne pas commettre est de croire que l’on sait tout. , polytechnicien, énarque, on peut être bien formé… mais pas à la reprise d’entreprise. On ne connaît pas du tout la petite entreprise. Qui peut le plus, ne peut pas le moins, car on change de monde. J’ai fait des erreurs. »
Aujourd’hui membre actif du Club des repreneurs d’affaires (CRA) Île-de-France, créé il y a plus de 35 ans, il assure des formations pour éviter aux autres les écueils les plus fréquents.(…)

Reprise d’entreprise : on n’y pense pas assez !