Personne ne sait valoriser deux mois d’inactivité » : l’incertitude des repreneurs face à la crise

Le marché de la cession-reprise, qui enregistre un peu moins d’un millier de transmissions de PME par an en Auvergne Rhône-Alpes, accueille la crise du coronavirus avec inquiétude et prudence. Tiraillés entre leurs projets entrepreneuriaux et les conséquences économiques encore inconnues de la crise, les repreneurs temporisent et s’interrogent. Décryptage.

(…) « Des repreneurs physiques se disent prêts à signer malgré le contexte, mais la valorisation sera-t-elle à la hauteur du prix d’achat ? », s’interroge de son côté Stephan Honnorat, de l’association Cédants & Repreneurs d’Affaires (CRA) à Clermont-Ferrand.(…)

www.lejournaldesentreprises.com/auvergne-rhone-alpes