(…) Le professionnalisme et la méthode sont également inhérents au succès futur d’une reprise ?

Stéphane Meunier, conseiller reprise d’entreprises à la CCI d’Ile-de-France:   « C’est évident. Au tout début du processus, le repreneur devra se former. Il existe plusieurs formations dédiées à la reprise d’entreprise, comme celle du CRA (cédants et repreneurs d’affaires) ou les « 5 jours pour reprendre » de la CCIP, extrêmement bien conçues, qui vont permettre au repreneur de découvrir les différentes étapes du processus : comment sourcer un dossier, comment s’organiser, comment se comporter face à un cédant, comment étudier un dossier…

Cela lui permettra aussi de se créer un nouveau réseau de relations dont il aura obligatoirement, à certains moments, bien besoin, notamment pour maintenir son moral !(…)

Valérie Noriega

www.petitesaffiches.fr/