Nous sommes ici très loin du film de l’excellent Sergio Leone et dans un scenario très différent qui implique néanmoins trois acteurs : le repreneur, la cible et le banquier. Le repreneur trouve une cible qui correspond parfaitement à ses attentes mais le prix de cession est un peu trop élevé par rapport à ses  capacités financières personnelles ; après avoir cherché de l’argent auprès de ses proches, le fameux love money, le montant de son apport est encore trop faible pour satisfaire la prudence du banquier qui ne peut prêter assez pour financer l’acquisition à cause d’un ratio dettes / capitaux propres trop élevé. Un happy end est toutefois possible avec l’arrivée d’un capital investisseur. Un bon scenario auquel ne manque qu’un acteur : vous !

On constate à l’heure actuelle qu’il est beaucoup plus facile de lever 5 millions d’euros en fonds propres que de dénicher la poignée d’euros suffisante pour compléter son apport personnel et acquérir une petite entreprise. En effet, la majorité des fonds et des sociétés d’investissement sont en quête du nouveau Google ou de la transmission de grosses PME aux opportunités de croissance externe fortes. Ce faisant, ils laissent de côté toute une partie des PME existantes.

Sopromec fait partie des rares acteurs qui investissent des montants à taille humaine aux côtés des personnes physiques. Elle investit dans la France entière, ne privilégie aucun secteur d’activité en particulier et accorde une part déterminante à la qualité du repreneur. Elle se distingue par la simplicité de l’ingénierie financière mise en place, le juste calibrage des sommes investies et des délais de prise de décision réduits.
Sopromec participations investit des montants en fonds propres et quasi fonds propres allant de 100 à 500 k€. Elle peut également organiser des tours de table jusqu’à 2 M€. Depuis 1964, elle a accompagné plus de 600 entreprises en finançant leur développement ou leur transmission, à l’aide d’une méthodologie simple et d’un large éventail d’outils (actions, obligations convertibles, comptes courants…) qui lui permet de rester minoritaire.
Face à divers constats (des TPE/PE sous capitalisées, des centaines de milliers d’entreprises qui vont changer de mains dans les 10 prochaines années, des sociétés d’investissements concentrées sur des montant de plusieurs millions d’euros…) Sopromec a créé Fondelia, société de capital investissement dédiée aux TPE / PE pour des montants de 10 à 30 k€.
Sopromec et Fondelia viennent de signer une convention de collaboration avec le CRA afin de poursuivre l’action engagée par Sopromec depuis près de cinquante ans : contribuer au financement de l’économie réelle en France en apportant la poignée d’euros qui change souvent tout.

Camille Brodhag, Directeur de Fondelia

Fondelia, Votre partenaire Capital.
Fondelia est particulièrement innovante dans son approche. Fondelia investit des montants de 10 à 30 000 euros selon une méthode simple et lisible. Le dirigeant ou repreneur remplit un questionnaire via le site internet de Fondelia, le comité d’investissement prend une décision rapide et transmet les éléments au dirigeant ou repreneur pour que l’investissement ait lieu ; celui-ci s’engage de son côté à racheter les titres détenus par Fondelia lors de la cinquième année qui suit l’investissement pour un montant convenu à l’avance et reste le patron de son entreprise.

Pour plus d’informations :