Les contacts nécessaires pour trouver le candidat repreneur idéal

Monsieur et Madame Frouin ont créé leur agence de publicité il y a 30 ans, à Bressuire (Deux Sèvres).
Leur entreprise est leur bébé. 
L'objectif premier de leur transmission est donc la pérennité.

Lire l'article


D. Porte, reprend Monnet, chaussettes techniques pour le sport, en Saône et Loire

Daniel Porte, 52 ans, ESSEC, a repris la Sté Monnet, fabricant spécialiste de la chaussette et des sous-vêtements pour les sportifs et l'outdoor en Saône et Loire. C.A. de 1,8 millions € avec un effectif de 18 salariés. Il a trouvé sa cible en un temps record, dans un secteur où les affaires sont plutôt rares : le haut de gamme. Le cédant l'a contacté directement, après avoir remarqué son annonce repreneur sur internet.

Lire l'article


O. de Bussac reprend Panibois, fabriquant de moules de cuisson en bois

Olivier de Bussac, 39 ans, ingénieur, reprend Panibois, design et production de moules de cuisson et barquettes en bois, dans le Loiret. C.A. de 5 millions € avec 44 salariés.
Comment reprendre une affaire avec un apport personnel d’environ 10% du prix de cession tout en restant majoritaire ?
La formation CRA et les groupes de repreneurs ont été deux des piliers du succès de ma reprise.

Lire l'article


S. Bossard et P. Jacqueminet reprennent PMC Milliot, balances industrielles et commerciales en IDF

Sophie Bossard, 57 ans, ESCP-EAP, et Philippe Jacqueminet, 56 ans, ESCP-EAP, reprennent PMC Milliot, fabrication distribution, maintenance et location de balances industrielles et commerciales distribuées sur toute la France à partir de l’Ile de France et de 5 agences régionales. C.A. de 4 millions € avec un effectif de 27 salariés. S’associer à deux pour reprendre une affaire plus importante. Bien définir sa cible et la trouver au moyen d’un mailing ciblé.

Lire l'article


S. Barbier reprend la Sté Poirier, événementiel en Ile de France

Sébastien Barbier, 40 ans, diplômé ESG, reprend la Sté Poirier, organisateur de réceptions sur les salons professionnels et dans les entreprises. C.A. 1,78 millions € avec un effectif de 14 salariés.
J’ai cherché une entreprise avec un réel savoir-faire, à développer à partir de ses points forts.
Il est essentiel de bien être entouré par une équipe d’experts compétents dans le domaine de la reprise.

Lire l'article


G. Ancel, reprend une franchise ERA (cost killing) en IDF

Gérard Ancel, 54 ans, Maitrise droit des affaires et DECS, reprend une franchise ERA (Expenses Reduction Analysts) en Ile de France :
J’ai constaté lors de ma recherche de cibles que nombre de Sociétés étaient fortement concurrencées par les réseaux franchisés disposant notamment d’une puissance marketing qui n’existe pas avec une société isolée. De plus, compte tenu de mon âge (54 ans), le risque financier de reprise dans un réseau franchisé s’est avéré bien inférieur à celui de la reprise d’une entreprise indépendante.

Lire l'article


M. Devillard reprend Motivation Factory, éditeur de logiciel, en IDF

Marc Devillard, 44 ans, X + Insead a repris Motivation Factory, éditeur de logiciel, C.A. de 2,6 millions €, 14 salariés. Concentrer ses recherches dans son domaine d’expertise, mener plusieurs négociations de front pour ne pas perdre de temps en cas d’échec, se faire entourer de professionnels aguerris pour les audits et les négociations.

Lire l'article


M. de Chanaleilles reprend Tri-o, tri sélectif optimal en Ile de France

Matthieu. de Chanaleilles, 38 ans, EBS + 3ème cycle ESSEC reprend la société Tri-o, gestion globale et responsable des déchets provenant d’immeuble de bureaux, par le biais d’un tri optimal des déchets à la source (sur site, chez les clients). en Ile de France.
C.A. 1,2 million € avec un effectif de 12 salariés.
Il faut choisir un dossier pour lequel nous pensons que nos compétences vont réellement apporter un plus à cette entreprise et permettre de la développer.

Lire l'article


B. Nollet reprend Sauv’Gard, formation continue en milieu hospitalier

Bertrand Nollet, 52 ans, ESSCA, reprend Sauv’Gard, affaire CRA, organisme de formation continue en milieu hospitalier en Ile de France. CA : 560 K€ et effectifs : 4 équivalent temps plein + 40 vacataires occasionnels.
Evoluer du statut de Cadre Supérieur dirigeant une filiale d’un groupe international au statut de Dirigeant d’une TPE nécessite une forte capacité d’adaptation et beaucoup d’humilité.

Lire l'article