Deux-Sèvres : le nouveau  » Tinder  » du BTP

L’association nationale Cédants et repreneurs d’affaires (CRA) a signé mardi un partenariat avec la Fédération du bâtiment et des travaux publics des Deux-Sèvres. Ce partenariat a un objectif clair : préserver au maximum l’emploi local en simplifiant les transmissions de société. Avec la crise sanitaire, une baisse de transmissions d’entreprise a été observée par les deux parties qui espèrent bien redresser la tendance. « Nous souhaitons aider les petites entreprises du bâtiment de notre département. Vous n’êtes pas seul ! Votre société a de la valeur et elle intéressera toujours quelqu’un », explique Franck Michelon, le président de la Fédération du BTP des Deux-Sèvres. Yannick Paitrault, le délégué du CRA Parthenay, poursuit : « Nombreux sont ceux qui, découragés, mettent la clé sous la porte, faute de repreneur dans leur entourage. » En joignant leur carnet d’adresse, d’un côté des entreprises du bâtiment de la fédération et de l’autre des sociétés plus diverses pour le CRA, les deux hommes espèrent faire augmenter le nombre de « matchs » entre cédants et repreneurs. « Nous sommes en quelque sorte une application de rencontre pour les entrepreneurs », s’amuse Yannick Paitrault, avant de réaffirmer le professionnalisme des parrains du CRA, anciens chefs d’entreprise bénévoles. Moyennant une adhésion, les entrepreneurs seront conseillés dans leurs recherches et leurs démarches administratives comme trouver un expert-comptable, un avocat d’affaire… Les futurs repreneurs peuvent également recevoir une formation pour démarrer leur nouvelle activité dans les meilleures conditions. En 2002, la fédération avait lancé Transmibat, sa propre cellule de transmission d’entreprises, qui a déjà accompagné 110 cédants et 155 repreneurs. Le CRA, avec près de 600 cessions par an, sera assurément un allié de poids.

 

Site WEB

 

https://www.lanouvellerepublique.fr/niort/deux-sevres-le-nouveau-tinder-du-btp

 

Auteur : Charles Plantade