Alain Mandine – Groupe OCIS: Saditec, Milesys, Depaepe

Alain Mandine a 55 ans quand il reprend les deux sociétés Saditec et Mylesys. Le hasard fait qu’une fois conclue une première LOI pour la reprise de Saditec, on lui propose une seconde société, Mylesys, les deux étant spécialisées dans la conception et la fabrication d’équipements électroniques. Au départ, il hésite face au challenge et au défit financier que représente la reprise concomitante de deux sociétés, mais sur les conseils de son expert comptable,  il se lance dans l’aventure et reçoit assez rapidement le soutien de la BPI qui l’épaule dans le financement de la reprise. Deux banques suivent alors, d’autant plus qu’il met dans l’aventure le gain retirée de la vente de sa propre maison et d’un appartement. Après des délais relativement longs, compte tenu de l’importance du dossier, il concrétise les reprises en 2016. La coopération avec les deux cédants qui lui ont accordé des crédits vendeurs s’avère très positive. Dès son arrivée dans la société, Alain Mandine développe la R&D et la partie commerciale. Il reprend ensuite la société Depaepe, et l’ensemble du groupe passant de 40 salariés en 2016 à plus de 100 en 2018 et son chiffre d’affaires de 5 M€ à 13 M€.

Alain Mandine nous détaille son aventure de repreneur d’entreprise :

Découvrez la vidéo de présentation de OCIS en cliquant ici.

Le 6 février le CRA décernait ses Trophées de la Reprise dans le cadre du Salon des Entrepreneurs de Paris, à trois repreneurs fort différents, ayant cependant un point commun : avoir repris deux entreprises pratiquement en même temps, avec tous les risques et difficultés que cela représente. Ils ont expliqué leur parcours de reprise en répondant aux questions de l’animateur Stéphane Courgeon, devant une salle attentive et captivée. Chacun était accompagné de son parrain, expert en son domaine, financement, gestion ou montage juridique, mettant en lumière tel ou tel aspect technique de la reprise.

La soirée s’est terminée par la remise des Trophées aux lauréats, Marine Anton, Benoît d’Harcourt et Alain Mandine, en compagnie d’Alain Breffeil, directeur de la clientèle entreprise de BNP Paribas, de Jean-Christophe Pierrès, président d’Audecia, de Laurent Julienne, avocat associé chez Lerins & BCW et de Bernard Fraïoli, président du CRA.