fleche_transition

Reprise d'entreprise : les étapes à valider

Depuis 35 ans, nos délégués bénévoles accompagnent les repreneurs pour faire réussir leurs projets d’achat. L’expérience du repreneuriat.

 

Accueil > Reprise d'entreprise : les étapes à valider

Le parcours de reprise

Vous accompagner tout au long du parcours

 
fleche

Vous préparer

petite_fleche

Vous former

petite_fleche

Définir mon projet

petite_fleche

Constituer mon équipe

petite_fleche

Rechercher une entreprise à reprendre

petite_fleche

Sélectionner l’entreprise à rependre

petite_fleche

Négocier et rédiger LOI

petite_fleche

Faire réaliser les audits

petite_fleche

Construire son business plan

petite_fleche

Signer le protocole d’accord

petite_fleche

Financer ma reprise

petite_fleche
fleche

Entretien individuel avec le futur mentor

Réunions d’information du CRA

Webinaires « Préparer mon projet »

Liste des organismes de formation à la reprise (dont CRA Formation)

Conférences d’experts du CRA.

Webinaires techniques du CRA

Format type de fiche de cadrage- ciblage , accessible dans l’espace adhérent

Assistance du mentor

Webinaire « Cadrer son projet de reprise »

Base d’experts spécialisés dans la transmission

Groupes de repreneurs avec mise à disposition de locaux et d’intervenants experts

Annonces du CRA et des intermédiaires de la transmission

Formation à l’utilisation de la base de données DIANE et droits gratuits pour son utilisation à des fins de constitution d’un fichier de prospection avec l’assistance du mentor

Webinaires « Rechercher une entreprise »

Dossiers de présentation des entreprises avec les 3 dernières liasses fiscales

Droits gratuits pour l’utilisation de la base de données DIANE à des fins de benchmarking. Assistance du mentor

Accès gratuit aux études sectorielles XERFI pour connaître le marché

Base d’experts spécialisés dans la transmission

Assistance du mentor

Webinaires « Négocier et rédiger une LOI »

Base d’experts spécialisés dans la transmission

Assistance du mentor

Webinaires « Sécuriser juridiquement ma reprise»

Assistance du mentor dans la construction du business plan

Webinaire « La construction du business plan »

Base d’experts spécialisés dans la transmission

Assistance du mentor

Webinaire « Le protocole d’accord »

Orientation du mentor dans la recherche de financement

Assistance du mentor

Webinaires « Financer ma reprise »

fleche fleche
 

240 délégués bénévoles

73 délégations

579 cédants

671 repreneurs

 

L’accompagnement du CRA

Un délégué du CRA vous accompagne en mentorat de façon
personnalisée tout au long du processus

 

Rechercher une opportunité de reprise

 

 

Recherchez parmi 579 entreprises en France

 

Changement de vie ? Retour à ses valeurs ? Devenir chef d’entreprise vous tente. Mais comment reprendre une entreprise ? Pour cheminer sereinement et mûrir un tel projet, il faut savoir que le processus de reprise engage sur une période de 10 à 15 mois et se construit étape par étape.

 

 

 

Être au clair avec ses motivations : un préalable pour reprendre une entreprise

Avant de se lancer dans le grand bain, une phase d’introspection est indispensable. Ce temps de travail doit permettre d’identifier les motifs qui vous poussent à vouloir reprendre une entreprise. Est-ce pour créer votre propre emploi ? Pour réaliser un rêve en vivant d’une passion ? Pourquoi reprendre une entreprise au lieu de la créer ? Est-ce que ce projet professionnel est compatible avec votre vie personnelle et familiale ? Du point de vue des compétences, avez-vous pensé à la formation à la reprise d’entreprise ? 

 

En fonction de l’activité que vous souhaitez cibler, commencez à lister vos priorités : quels secteurs d’activité vous tente ? Quelle taille d’entreprise, quelle localisation ? Etc.

 

Les résultats issus de ces questionnements seront très précieux pour la suite. Grâce à cela, vous pourrez vous affirmer plus sereinement comme un candidat motivé et réfléchi vis-à-vis de vos futurs interlocuteurs.

 

 

 

Trouver des entreprises à reprendre

Selon les critères que vous aurez prédéfinis, il faudra identifier des candidats cédants. Le marché de la reprise d’entreprise se décline en deux sphères principales, que vous devrez commencer à prospecter :

 

  • le marché « visible » correspond aux annonces diffusées par les cédants dans la presse, sur les plateformes qui mettent en relation les entreprises à reprendre et les futurs repreneurs. Faites appel à votre réseau proche (familial et professionnel) pour vos recherches ou bien posez explicitement votre candidature pour être contacté ;
  • le marché « caché » : certains chefs d’entreprise souhaitent conserver la confidentialité. Pour cela, vous aurez sans doute besoin de solliciter un intermédiaire de la mise en relation (cabinet privé spécialisé par exemple) ou bien d’activer les réseaux professionnels de votre région. Enfin, si vous vous sentez l’âme conquérante, vous pouvez tenter l’approche directe auprès d’une entreprise qui vous intéresse mais qui n’est pas en situation de cession. Une belle opportunité peut parfois s’avérer très tentante pour un chef d’entreprise encore indécis.

 

 

 

Analyser sa sélection : quelles questions poser lors de la reprise d’entreprise ?

Une fois que la cible est identifiée, et pour avancer sur le chemin de la prise de décision, il vous faudra apprendre à mieux connaître l’entreprise que vous souhaitez reprendre. À ce stade, vous aurez besoin de préparer avec minutie :

  • le descriptif détaillé ou la carte d’identité de l’entreprise. Vous y noterez les dates clés, la définition de son marché, ses produits, sa position concurrentielle ;
  • une pré analyse financière : elle comprend un volet comptable qui s’appuie sur les bilans et comptes de résultats. Elle permet de calculer différents ratios et de comparer l’entreprise avec ses concurrents.

 

Une fois tous ces éléments réunis, vous devriez avoir toutes les cartes en main pour réussir votre premier rendez-vous avec le cédant. Cependant, pour bien préparer votre projet et éviter de vous retrouver seul face à vos interrogations, pensez à rejoindre un groupe de repreneurs, ce sera l’occasion de bénéficier d’une entraide et de conseils pour la suite.

 

 

 

Mener à bien le premier rendez-vous avec le cédant

Rencontrer le cédant est une étape majeure dans le processus de rachat d’entreprise. Grâce aux travaux de recherches effectués dans les étapes précédentes, vous devriez être en mesure de compléter au mieux vos informations et surtout d’avoir bien cerné les questions à poser. L’objectif est de savoir si l’entreprise correspond bien à vos attentes. Présentez un dossier de reprise solide et synthétique sur vous, votre projet et vos pistes de montage financier.

 

Sachez être à l’écoute, observer et poser les bonnes questions. Si l’entretien se déroule dans l’entreprise, profitez-en pour analyser vos ressentis et vous faire une idée du climat qui se dégage des lieux.

 

 

 

Formaliser sa décision : la lettre d’intention

La rédaction d’une lettre d’intention est une phase clé pour la poursuite des négociations vers un rachat d’entreprise. D’un côté, elle ancre l’intérêt du repreneur pour l’entreprise et appuie le sérieux de sa démarche, d’un autre côté, elle garantit un engagement de la part du cédant (exclusivité, accès à des informations plus confidentielles, etc.).

 

Cette lettre, qui doit être adressée au cédant, permet de structurer l’offre du repreneur (rappel des motivations, prix offert, calendrier, modalités de financement, etc.). Elle fixe aussi le cadre pour la poursuite des négociations et le lancement d’audits qui seront nécessaires dans les phases suivantes.

 

 

 

Effectuer les diagnostics opérationnels

Au-delà des informations collectées sur l’entreprise en amont de la première rencontre, d’autres diagnostics seront à réaliser tout au long de la démarche. Il ne s’agit pas encore à ce stade des audits d’acquisition (due-diligences), mais ils permettront de consolider toute la matière que vous avez pu collecter jusqu’à présent et de conforter votre diagnostic. Ils concernent notamment : • le marché : les produits et l’organisation commerciale ;

  • la politique d’achat ;
  • l’analyse de l’outil de production ;
  • l’environnement de l’entreprise : l’immobilier, la sécurité et les risques ;
  • les fonctions supports ;
  • le management.

 

 

 

Choisir le bon montage juridique et fiscal

En fonction du type d’entreprise que vous souhaitez reprendre : société, entreprise individuelle ou autre, vous pouvez opter pour des montages juridiques spécifiques. Cependant, selon le choix retenu, les conséquences fiscales, juridiques ou financières, que ce soit pour vous ou pour le cédant ne seront pas neutres.

 

Il convient d’étudier plusieurs hypothèses en s’appuyant, le cas échéant, sur les avis d’experts.

 

 

 

Construire un business plan de reprise solide

Dans votre projet de reprise d’entreprise, le business plan est le cœur de votre communication pour présenter votre projet aux différents partenaires. Il synthétise en 30-40 pages, votre stratégie et précise clairement les moyens de l’atteindre. Il expose les hypothèses chiffrées et le plan de financement. C’est le document de référence pour échanger avec vos interlocuteurs financiers notamment.

 

 

 

Étudier les différentes possibilités de financement

Selon votre projet, et en fonction de votre situation personnelle, le financement de la reprise d’entreprise devra mixer plusieurs sources de financement :

  • l’apport personnel ou fonds propres ; 
  • l’emprunt qui peut recouvrir différentes formes (prêt bancaire, prêt d’honneur, crédit vendeur, etc.) ;
  • les aides à la reprise. À ce stade, vous devrez identifier les leviers pour que votre stratégie de financement soit la plus optimisée possible.

 

 

 

Signer les actes officiels et juridiques

La signature d’un protocole d’accord en vue de finaliser la procédure de reprise représente l’étape ultime de l’engagement entre les deux parties. Cet acte juridique doit prévoir différentes clauses et garanties, il reprend tous les points de la négociation, liste les phases importantes du calendrier ainsi que ce qu’il reste à effectuer pour que la reprise soit effective. Il s’agit d’un document d’une grande importance qui acte l’engagement entre le cédant et le repreneur.

 

Une fois ce protocole signé, la phase de cession définitive de l’entreprise sera engagée. Celle-ci se traduit par la signature de l’acte de cession, le paiement et l’exécution de plusieurs formalités (tenue d’assemblées générales, conseil d’administration, notamment).

 

 

 

Réussir la phase de transition

Tout ce cheminement vers la reprise d’une entreprise n’est que le début de l’aventure. En effet, les 3 premiers mois sont une période délicate dans laquelle le repreneur devra prendre ses marques, apprendre à connaître ses équipes, ses clients et fournisseurs. Si cela a été prévu dans le protocole, le cédant pourra jouer un rôle actif dans cette phase de transition, mais d’autres organismes peuvent intervenir dans cet accompagnement : clubs et réseaux d’entrepreneurs, chambres syndicales et professionnelles, etc.

 

Pour le porteur de projet, reprendre une entreprise ressemble à un parcours mouvementé, semé d’interrogations et parfois de remise en question. Pour réussir et tenir sur la durée, de nombreux outils existent et sont mis à disposition par les acteurs de la reprise d’entreprise. Afin de pouvoir répondre à toutes vos questions, l’accompagnement du CRA, organisé autour d’une solide expertise, vous sera très précieux tout au long de votre réflexion.

 

 

 

Ils témoignent

 

Nicolas GERMON reprend la société Hargassner France Nord implantée dans l'Oise :

  • Effectif : 5 salariés
  • Activité : Spécialiste dans la conception, la distribution et l'installation de systèmes de chauffage à biomasse.
  • Délégation CRA en charge du repreneur et du cédant : Amiens
  • Date : Janvier 2024

Virginie WINKELMULLER reprend la société E.P.I se trouvant en Ile-de-France :

  • Effectif : 3 salariés
  • Activité : Entreprise de vêtements et d’équipements de protection
  • Délégation CRA en charge du repreneur et du cédant : Ile-de-France Sud
  • Date : Janvier 2024

Guillaume DE BROSSES reprend la société SEPHIVERT localisée en Ile-de-France :

  • Effectif : 25 salariés
  • Activité : Création, aménagement, entretien d'espaces verts
  • Délégation CRA en charge du repreneur et du cédant : Paris
  • Date : Décembre 2023

Pierre-Yves MENARD reprend la société ICONES située à Lorient :

  • Effectif : 60 salariés
  • Activité : Imprimeur spécialiste Offset, Numérique et Grand Format
  • Délégation CRA en charge du repreneur : Ile-de-France Ouest
  • Promotion CRA Formation : Décembre 2020 
  • Date : Décembre 2023
 

 

Olivier CHAILLOUX reprend la société LOGIPROX située en Ile-de-France :

  • Effectif : 18 salariés
  • Activité : Distribution Automatique sécurisée B2B
  • Délégation CRA en charge du repreneur : Ile-de-France Sud
  • Date : Décembre 2023

Olivier DEL POZO reprend la société BIZOT PAYSAGISTES située en Ile-de-France :

  • Effectif : 25 salariés
  • Activité : Conception / Aménagement / Entretien d’espaces végétalisés en IDF à destination des gestionnaires d’actifs immobiliers
  • Délégation CRA en charge du repreneur : Paris
  • Date : Décembre 2023

Laurent AMMEUX reprend la société COOKUT implantée à Brignais

  • Effectif : 25 salariés
  • Activité : Conception et commercialisation d’ustensiles de cuisine responsables
  • Délégation CRA en charge du repreneur et du cédant : Lyon
  • Date : Décembre 2023

Edouard ROQUEPLO reprend la société Alp' Solutions Environnement implantée en Auvergne-Rhône-Alpes :

  • Effectif : 10 salariés
  • Activité : Vente avec service de solutions d'assainissement et de gestion de l'eau.
  • Délégation CRA en charge du repreneur : Ile-de-France Ouest
  • Délégation CRA en charge du cédant : Grenoble 
  • Date : Novembre 2023
 

Stéphane BURQUIER reprend la société METALP en Haute-Savoie

  • Effectif : 6 salariés
  • Activité : Mise en œuvre d'installation de ventilation, de désenfumage et de traitement d’air
  • Délégation CRA en charge du repreneur : Annecy
  • Date : Novembre 2023

Willy ROCHE reprend la SAS Gangi Chauffage Sanitaire située dans l'Isère

  •  Effectif : 7 salariés
  • Activité : Plomberie, Chauffage, Ventilation, Climatisation, Carrelage en propre et Electricité, Peinture, Menuiserie, Serrurerie, Nettoyage via des sous-traitants.
  • Délégation CRA en charge du repreneur : Grenoble
  • Date : Octobre 2023

Olivier DIETLIN reprend les sociétés IPO Technologie et IPOView situées à Decines-Charpieu :

  • Effectif : 50 salariés
  • Activité : Fabricant français de panel PC, PC industriels, murs d’image, solutions d’affichage digital matérielles et logicielles
  • Délégation CRA en charge du repreneur : Lyon
  • Date : Octobre 2023

Guillaume RIBOT reprend la société METIS LEVAGE dont le siège se situe à Arnas :

  • Effectif : 18 salariés
  • Activité : Société de services et de fourniture d’équipements de levage et manutention aux industriels (ponts roulants, portiques, potences, palan et accessoires de levage standards et spécifiques)
  • Délégation CRA en charge du repreneur : Bourg en Bresse
  • Date : Septembre 2023

 

Repreneur

 
W CTA_R_001
pointer

Vous souhaitez rencontrer un
délégué CRA ?

Contactez-nous
 
W CTA_R_002
pointer

Vous souhaitez participer à une
réunion d'information ?

Inscrivez-vous
 
W CTA_R_003
pointer

Vous souhaitez créer votre
espace personnel ?

Créez votre espace
 
 

Notre écosystème

Nous sommes membres des réseaux suivants

 
logo RESEAU ENT & REP copie
 
logo_transeo.png
 
logo_bpifrance.png