Antoine Rocco : « La confiance entre le cédant et l’acquéreur est primordiale »

(…)Que s’est-il passé entre votre départ de Rabot Dutilleul et la reprise ?

Il m’a fallu six mois pour clore le chapitre Rabot Dutilleul. Je me suis ensuite laissé le temps de réfléchir à mes moteurs et mes valeurs. J’ai finalisé cette phase de réflexion par 15 jours de marche pour parcourir Saint-Jacques-de-Compostelle. Puis j’ai suivi une formation de trois semaines dans le cadre du CRA (Cédants et Repreneurs d’affaires). Ça a été très intense et j’ai bénéficié de nombreux témoignages de repreneurs et d’experts.

J’ai eu la chance de rencontrer le cédant quelques jours avant ma formation ce qui m’a permis d’accélérer sur le projet tout en étant formé. La deuxième rencontre s’est parfaitement déroulée : j’ai donc rédigé ma lettre d’intention et obtenu l’exclusivité dans le cadre du rachat.(…)

Site WEBwww.lachroniquebtp.com/portraits/antoine-rocco-reprise-cabre