Marine Anton : Haase Innovation à Manthes (26) et Histoire de femme au Coteau (42)

Après des études de stylisme à Lyon, Marine Anton est embauchée chez Haase Innovation, spécialisé dans la conception et la fabrication de tissus pour la haute couture et devient rapidement responsable de la production et du bureau d’études. En 2013, un des sous-traitants de la société, l’atelier Histoire de femmes, est en redressement judiciaire et Marine Anton, 28 ans alors, reprend l’entreprise à la barre du tribunal, avec le soutien financier de sa mère et de sa grand-mère et sans appui des banques. Quelques mois plus tard, c’est au tour de Haase Innovation d’avoir des difficultés et Marine Anton, avec l’appui du dirigeant d’alors, réussit à convaincre le tribunal de commerce de lui céder l’entreprise, là encore en autofinançant l’opération. Depuis les deux entreprises n’ont cessé de croitre, passant de  22 à 53 salariés.

Ecoutez son témoignage et en particulier ce moment d’émotion, quand elle lit la lettre des enfants d’une de ses nouvelles embauchées, la remerciant de les avoir sortis de la misère en engageant leur mère et en lui faisant confiance.

Découvrez la vidéo de présentation de Haase Innovation en cliquant ici.

Le 6 février le CRA décernait ses Trophées de la Reprise dans le cadre du Salon des Entrepreneurs de Paris, à trois repreneurs fort différents, ayant cependant un point commun : avoir repris deux entreprises pratiquement en même temps, avec tous les risques et difficultés que cela représente. Ils ont expliqué leur parcours de reprise en répondant aux questions de l’animateur Stéphane Courgeon, devant une salle attentive et captivée. Chacun était accompagné de son parrain, expert en son domaine, financement, gestion ou montage juridique, mettant en lumière tel ou tel aspect technique de la reprise.

La soirée s’est terminée par la remise des Trophées aux lauréats, Marine Anton, Benoît d’Harcourt et Alain Mandine, en compagnie d’Alain Breffeil, directeur de la clientèle entreprise de BNP Paribas, de Jean-Christophe Pierrès, président d’Audecia, de Laurent Julienne, avocat associé chez Lerins & BCW et de Bernard Fraïoli, président du CRA.