• « Me préparer ? Il sera toujours temps d’y penser quand j’aurai l’âge pivot » dit l’un.
  • « Je n’ai que 72 ans et ne vois pas pourquoi je décrocherais maintenant » dit l’autre.
  • « Pourquoi diantre me préparerais-je ? Je la connais, mon entreprise, c’est mon bébé » dit le troisième.
  • « Mon expert-comptable se débrouillera » conclut le quatrième.

Voila le florilège de ce qu’on entend dire par d’excellents dirigeants de PME, inconscients des difficultés qui peuvent se présenter lors de la vente de leur entreprise: difficultés juridiques, fiscales ou comptables qui retarderont et compliqueront la transaction en la rendant moins profitable.

Mais comment préparer la cession de son entreprise ?

Tout d’abord, il faut avoir la volonté de transmettre.

C’est une préparation souvent longue et délicate qui exige une réflexion et une interrogation sur «l’après cession» et notamment sur l’utilisation des capitaux procurés par la vente de l’entreprise.

Le cédant devra se faire à l’idée qu’il va céder le pouvoir et que par conséquent son statut social va change.

Il faut aussi avoir du temps.

Il faut du temps pour pouvoir analyser toutes les solutions possibles, choisir celle qui conviendrait le mieux à l’entreprise et à son dirigeant. Sur un plan personnel, partager ses réflexions, ses schémas d’avenir possible, demande également du temps avec son entourage familial.

Et enfin, il faut être accompagné.

Lors de la cession d’une entreprise, il est nécessaire de réunir plusieurs types de compétences : évaluation du prix de l’entreprise,  recherche d’un repreneur, réalisation des montages juridiques, financiers et fiscaux.

Il est donc recommandé de se faire par une équipe de professionnels expérimentés en matière de transmission d’entreprise

Illusoire, évidemment, de transformer un patron en juriste, en fiscaliste ou en expert-comptable.

Mais il est possible, en une seule journée, de le sensibiliser aux enjeux pour qu’il prenne, en temps utile, les dispositions nécessaires à l’optimisation de la transmission.

Le CRA, avec ses experts habituels, organise de telles Journées de Sensibilisation dans ses grandes délégations et peut, à la demande, en organiser d’autres pour des groupes d’entreprises, syndicats d’entrepreneurs, etc.